Les Studio à Tours (37)

 

Situé en plein cœur du quartier historique de la ville de Tours, les Studio est un cinéma associatif Art et Essai de sept salles (1027 fauteuils au total) créé en 1963 par l’abbé Henri Fontaine. Une vraie institution, ce cinéma qui existe depuis 51 ans était le premier complexe cinématographique français. Il dispose des 3 labels Art et Essai : Recherche et Découverte, Jeune Public, Recherche et Patrimoine ainsi que du label Europa Cinémas. Ce sont 19 salariés et environ 60 membres actifs (ou bénévoles) qui participent au bon fonctionnement du lieu. Structuré sous forme de commissions (programmation, gestion, jeune public, rédaction, communication, vague jeune, bibliothèque, festivités), les décisions se prennent de manière collective. La forte implantation locale du cinéma se lit dans le nombre très élevé des abonnés (environ 25 000). Ce cinéma dispose d’une bibliothèque et d’une cafétéria très dynamiques. La cafétéria est gérée par une association d’aide à l’insertion par la restauration (AIR) et permet de se restaurer à un tarif accessible à tous. Ouverte au public depuis le début des années 80, la bibliothèque spécialisée a été créée dès l’ouverture du cinéma et dispose de ressources sur les réalisateurs, sur les festivals du monde, sur les acteurs mais stocke aussi de nombreuses revues cinématographiques. Aussi, toutes les affiches sont conservées depuis la première projection de Psychose en 1963. La bibliothèque organise de nombreuses animations en lien avec la salle comme une soirée « Ciné-philo » où un philosophe choisit un film puis l’analyse sous l’angle de la philosophie ou des cartes blanches offertes à des critiques. Un travail singulier est mené auprès du jeune public avec une commission spécialement dédiée. Des ateliers sont organisés après les séances (dessin, découpage, déguisement, visite des cabines) et des goûters (ou petits déjeuners) sont proposés ponctuellement. Les trois dispositifs scolaires sont accueillis par le cinéma. Un festival de courts métrages d’école est aussi organisé par la salle : les films réalisés par les plus jeunes sont projetés et suivis d’un débat. Une autre commission (rédaction) est en charge de la rédaction du mensuel du cinéma, Les Carnets. Une première partie du magazine est réservée à l’édito et aux films, une seconde à la vie du cinéma et une troisième est consacrée à des critiques rédigées par des bénévoles. De nombreuses animations sont mises en place comme la diffusion d’un court-métrage avec le RADI chaque semaine, une soirée de courts métrages 3 à 4 fois dans l’année avec Ciclic (Libres Courts), des venues de réalisateurs et d’équipes de film, la nuit du genre, ciné-ma différence, CNP (cinéma national populaire) : une soirée débat organisée chaque semaine avec des associations locales autour d’une question politique avec la diffusion d’un film. Aussi, le cinéma accueille chaque semaine la cinémathèque de Tours pour la diffusion d’un film de patrimoine et d’un débat. Deux festivals sont organisés par le cinéma : le Festival du Cinéma Asiatique et Désir Désirs.

♥ Bibliothèque spécialisée cinéma à l’intérieur du lieu avec un stock de revues, de livres et de ressources très important.

♥ Nuit des Studio : une nuit du cinéma avec une quinzaine de films répartis sur 5 séances dans une même nuit avec des jeux, des pauses pour manger/boire et des stands associatifs.

♥ Les Carnets, revue des Studio : magazine du cinéma avec rédaction de ses propres articles.

♥ Soirée du genre organisée par le collectif jeune du cinéma, La Vague Jeune. Cette soirée carte blanche offre la diffusion de films de patrimoine ou des films inattendus. Thèmes des dernières nuits : cinéma d’anticipation, les montres, le road-movie, le polar, les gangsters, etc.

♥ Marathon du court-métrage : les participants ont 48h pour faire un film qui est ensuite diffusé dans la salle.

Visité le 30 Juillet 2014